Les différents tétons et leurs caractéristiques

On parle souvent des différentes formes de seins qui existent dans le monde (on vous a d’ailleurs fait le détail dans un précédent article), mais on oublie souvent une certaine partie, à ne pas négliger pour autant: le téton


Le téton est la petite partie pigmentée, ressortant plus ou moins légèrement sur la poitrine. Il est composé du mamelon qui est la partie souvent boursouflée au centre de votre téton. Celui-ci est entouré d’une tache ronde nommée auréole

Il évolue tout au long de notre vie et ce, dès la puberté quand il commence à se former. 


Sujet peu abordé dans notre société, notamment pour les tétons féminins, nous avons décidé de vous présenter globalement les différentes formes qui existent ainsi que les caractéristiques qui les accompagnent.



Le téton saillant : Il pointe naturellement, c’est-à-dire que votre mamelon est légèrement élevé par rapport à votre auréole. 


Bien évidemment, même si ce n’est pas votre forme de téton à l’origine, c’est tout à fait normal d’avoir ses tétons qui pointent régulièrement (cela arrive aussi chez les hommes). Ce phénomène porte même un nom: le thélotisme, ce qui veut dire “érection du mamelon du sein”. Cela se produit quand le téton est stimulé. Bien que le froid soit le premier responsable des tétons qui pointent, il est accompagné de très près par l’excitation sexuelle. 

Ainsi, malgré le fait que cela reste un sujet très tabou, n’ayez pas honte d’avoir les seins qui pointent car cela s’avère être juste la nature !

 

LOLO-PARIS---Tetons-saillants-dessin-tetons-differents

 

Le téton plat : Le mamelon est peu saillant, ainsi il se fond dans l’auréole. Cependant comme dit ci-dessus, cela n’empêche pas le fait qu’ils se mettent à pointer lors d’une stimulation.

 

LOLO-PARIS---Tetons-plats-tetons-formes-differentes

 

Le téton inversé (ou mamelon invaginé ou ombiliqué) : Il est l’opposé du téton saillant. Au lieu d’aller vers l’extérieur de l’auréole, il se rétracte vers l’intérieur.  

Avoir ce genre de mamelon peut s’avérer être un problème lors de l’allaitement. Il est alors possible d’avoir recours à une intervention chirurgicale si vous êtes dans ce cas. 

Cependant, gardez toujours un oeil sur vos tétons afin d’observer leurs changements tout au long de votre vie. En effet, naître avec des tétons inversés n’est pas un réel problème, cela en devient un si vous n’en aviez pas à l’origine et qu’ils le deviennent plus tard. Cela peut être un signe d’une éventuelle maladie qu’il faut se faire alors dépister.

 

LOLO-PARIS---Tetons-inverses-tetons-formes-differentes

 

Le tétons inversé unilatéralement : Ce cas s’applique pour les femmes qui possèdent un téton inversé et un autre plat ou saillant. Ce n’est pas une situation isolée, plusieurs personnes ont ce type de tétons, cependant elles ne le savent pas forcément puisque pour elles, c’est naturel !

 

LOLO-PARIS---Tetons-inverse-unilaterales-formes-de-tetons

 

Comme dit ci-dessus, de manière générale, il existe 4 types de tétons. De même que pour les formes de poitrine, chacun  en a des uniques par leur taille, couleur, pigmentation, … À ces formes s’ajoutent également d’autres caractéristiques.

Par exemple, le fait que vous ayez un téton capitonné ou non. Cela veut dire ici qu’au niveau de votre auréole, vous avez des petites bosses appelées glandes de Montgomery. Cela n’a rien de dangereux et encore moins de rare. 

De même, la deuxième caractéristique courante, bien qu’elle soit tabou, est le fait d’avoir quelques poils sur les tétons. Cela est souvent lié à l’origine de la pilosité naturelle de la personne ou à un déséquilibre hormonal (comme une pillule trop forte par exemple). Si cela vous complexe, optez pour une épilation à la pince à épiler. Vous enlèverez le bulbe sans blesser votre téton ou votre poitrine. 



Vous l’aurez compris, comme pour la forme des seins, le téton est lui aussi unique et propre à chacun ! Et bien qu’il soit moins évoqué par son côté tabou (très souvent flouttés pour les tétons féminins), il est important d’en parler ! On le dit souvent mais connaître son corps dans les moindres détails permet l’acceptation de soi et le dépistage de toutes éventuelles anomalies.