Comment savoir si vous portez un soutien-gorge à la bonne taille ?

 

Souvent pointé du doigt comme vêtement inconfortable, le soutien-gorge fait pourtant partie du quotidien d’une grande majorité de femmes. Toutefois, celui-ci doit accompagner les femmes en leur apportant du maintien, et non en étant une contrainte. Il doit être un partenaire, pas l’inverse. 


Cependant, pour que le soutien-gorge joue son rôle principal et soit confortable, il doit être adapté à la taille de celle qui le porte. Bien que cela semble être évident, choisir le soutien-gorge idéal relève d’un véritable défi. En effet, 8 femmes sur 10 portent une mauvaise taille. Un nombre important qui indique alors pourquoi on associe soutien-gorge à inconfort. 


Calculer sa taille de soutien-gorge peut être compliqué et surtout variable puisque selon les marques et les pays, les gabarits de tailles sont différents. En revanche, il est possible, à l’aide de quelques indices, de reconnaître si le soutien-gorge que vous portez vous correspond ou non: les bretelles, le tour de taille et le bonnet. 

 

  • Le tour de taille (la basque) 


Le tour de taille est particulièrement important sur un soutien-gorge. En effet, c’est la bande de dos qui est le principal acteur du port de votre poitrine (et non les épaules, qui y sont responsables à 20% uniquement). Le soutien-gorge doit se placer correctement dans le dos, et être parfaitement horizontal, dans la continuité des bonnets. 

Cependant, n’oubliez jamais qu’un soutien-gorge ne doit pas mettre votre santé en danger. Vous ne devez pas vous sentir oppresser et encore moins au point d’avoir des problèmes de respiration. Si c’est le cas, votre tour de taille est trop serré. De même, il ne doit pas vous scier le dos et créer des petits creux au niveau de vos côtes. 

Pour vérifier que le tour de dos est à votre taille, vous pouvez tirer la bande à environ 5 cm de votre dos sans difficultés. 


A contrario, un tour de taille trop grand n’aura pas son rôle de porteur. Si vos seins glissent sous votre bonnet au moment où vous levez les bras ou si la bande remonte dans le dos, il faut le resserrer à l’aide des agrafes ou prendre une taille en dessous.

 

  • Les bonnets

  

Les bonnets sont également de véritables acteurs du port de vos seins. Ils doivent englober parfaitement votre poitrine. Avant de déterminer s’ils sont trop petits ou trop grands, il est important, au moment où vous enfilez votre soutien-gorge, de placer correctement vos seins dedans. C’est-à-dire, avec votre main, vous devez venir prendre votre sein et le ramener vers le milieu pour s’assurer qu’il se place bien dans le bonnet.

Il est courant, lorsque le soutien-gorge est trop petit, que les seins fassent un bourrelet au niveau du bord supérieur (cela s’appelle également double poitrine). Un phénomène pas forcément élégant, notamment lorsque l’on porte un haut proche du corps. De plus, cela coupe votre poitrine et ne lui offre pas un maintien optimal.

Également, vous ne devez pas vous sentir pincée ou appuyée au niveau des côtés à cause d’une armature trop petite. 

L’armature doit se placer contre votre peau en suivant la courbure de votre sein. C’est ainsi qu’elle permet d'emboîter ces derniers et de les soutenir. Si celle-ci se pose au-dessus de vos seins et non contre votre sternum, cela indique que le bonnet est trop petit. En plus de ressentir une certaine douleur, vous ne bénéficiez d’aucun soutien. 


Ainsi, des bonnets trop petits exercent beaucoup de pression sur votre poitrine et donnent une sensation d’inconfort plutôt importante. Pour vérifier rapidement si celui-ci n’est pas trop étroit pour vous, il existe une petite technique très simple.  Lors de l’essayage de votre lingerie, penchez-vous  vers l’avant et regardez comment tombent vos seins. Un bonnet de bonne taille doit parfaitement les englober et non les laisser déborder vers l’avant. 


Cependant, bien que cela soit dans les faits moins douloureux, un bonnet trop grand n’est également pas recommandé non plus. En plus d’être gênant, cela ôte le rôle de soutien. 


Un bonnet trop large connaît des écarts de vide entre lui et les seins. Cela se voit souvent au niveau du bord supérieur. 

Mais le vide peut être également présent entre les seins et l’armature, notamment vers le bas (ainsi la poitrine ne repose en réalité sur rien). Le sein, peu importe sa taille, doit toujours être soutenu par l’armature ou le bord inférieur du soutien-gorge. 

 

  • Les bretelles 


Les bretelles sont souvent vues comme responsables du maintien de notre poitrine alors qu’elles ne font en réalité qu’un cinquième du travail. C’est pour cette raison qu’il n’est pas nécessaire de trop les serrer.

En effet, elles ne doivent pas vous scier ou créer des petits creux disgracieux au niveau des épaules. En plus d’être douloureux, cela donnera une sensation de charge supplémentaire qui peut ainsi accélérer votre fatigue.

Également le fait de trop les serrer entraîne souvent la basque à remonter dans le dos, ce qui peut résulter ensuite à un maintien non optimal de votre poitrine. 


Mais vouloir trop serrer ses bretelles est dû au fait que celles-ci aiment glisser sur nos bras. La raison peut être, bien évidemment, le fait qu’elles soient trop courtes (il faut alors les détendre légèrement), mais aussi une perte d’élasticité causée par la vieillesse du produit. 

Le problème étant que des bretelles trop lâches ne placeront pas correctement le bonnet contre votre poitrine. Ainsi, le résultat sera le même que des bonnets trop larges.


Trouver le soutien-gorge idéal est un véritable défi. Beaucoup de paramètres sont à prendre en compte pour avoir le meilleur maintien qu’il soit. Nous espérons que ces petites indications vous aideront à savoir pourquoi vous voyiez en votre soutien-gorge une contrainte, plus qu’un plaisir. Ne perdez pas de vu que ce dernier doit être avant tout un vêtement de confort, dans lequel vous vous sentez féminine et à l’aise.


LOLO fait tout pour que ces deux dimensions se rejoignent. À l’aide de son algorithme qui propose 57 tailles, et de son questionnaire qui vous cerne au mieux, votre lingerie deviendra à nouveau votre alliée préférée.